DCC – Échelle de dépistage du délirium (ICDSC)

Mise en contexte

L'échelle de dépistage du délirium, l'Intensive Care Delirium Screening Checklist (ICDSC) s’adresse spécifiquement à la clientèle de soins critiques. Elle permet de repérer rapidement les symptômes de délirium des usagers et de mettre en place les actions appropriées selon le score obtenu. Huit symptômes sont évalués grâce à cette échelle :

  • Niveau de conscience altéré;

  • Inattention;

  • Désorientation;

  • Hallucinations, illusions, psychose;

  • Agitation psychomotrice ou ralentissement;

  • Humeur ou paroles inappropriées;

  • Perturbation du cycle d'éveil et de sommeil;

  • Fluctuation des symptômes.

Lorsque l’intervenant est assuré, hors de tout doute, que l'usager présente un symptôme de délirium tel qu’il est présenté dans l’échelle de dépistage du délirium, la cote 1 est attribuée à ce symptôme. En cas d’absence de ce symptôme, une cote de 0 est donnée. Le total obtenu peut donc varier de 0 à 8 sur 8.

Description de l'évaluation basée sur l’ICDSC en fonction de la cote obtenue

Cote

Description

Cote

Description

0

Le dépistage démontre l'absence de symptôme de délirium chez l'usager. En effet, le comportement de ce dernier est représentatif de celui habituellement attendu.

1-3

Le dépistage démontre la présence de symptômes légers de délirium chez l'usager.

4 et plus

Le dépistage démontre la présence de symptômes qui indiquent un délirium de la part de l’usager.  

Accéder au dépistage de Délirium – Intensive Care Delirium Screening Checklist (ICDSC)

Pour savoir comment accéder aux évaluations obtenues à l’aide de l'échelle de dépistage du délirium ICDSC, consulter la documentation sur les DCC - Paramètres cliniques - Principes de base.

Description du dépistage de Délirium (ICDSC)

L'échelle de dépistage du délirium ICDSC, disponible dans le dossier clinique informatisé (DCI) Cristal-Net, présente la liste des évaluations réalisées à l’aide de cette échelle. Cette liste permet à l’intervenant de détecter la présence de symptômes de délirium à une date et une heure précises. Le total de la cotation est calculé et affiché à l'écran. L’infobulle à droite du total ICDSC offre la possibilité d’accéder aux différentes cotes de l'échelle de dépistage du délirium.

Filtres et options d’affichage

Pour en savoir plus sur les filtres et les options d’affichage, communs à l’ensemble des données cliniques centralisées (DCC), consulter https://dcicristalnet.atlassian.net/wiki/spaces/CNETI1800/pages/1335494097.

Actions sur les données cliniques centralisées

Pour découvrir les actions communes à toutes les DCC, consulter https://dcicristalnet.atlassian.net/wiki/spaces/CNETI1800/pages/1335494097 .

Tableau de l'évaluation pour le dépistage du Délirium – Intensive Care Delirium Screening Checklist (ICDSC)

Le tableau des résultats figurant sous l’onglet Échelle de Délirium permet de consulter les évaluations réalisées à l’aide de cet outil de dépistage.

Description

Commentaire

Description

Commentaire

1

Ajouter une évaluation

Permet d’ouvrir une fenêtre où les résultats de l'évaluation réalisée à l’aide de l’échelle de dépistage du délirium sont saisis. 

2

Heure

Affiche l'heure de l'évaluation. Les évaluations sont présentées par heure, de la plus récente à la plus ancienne.

3

Symptômes du délirium

Affiche l’ensemble des symptômes de délirium évalués grâce à l'échelle de dépistage. Selon que l’usager présente ou non le symptôme concerné, l’intervenant indique le score de 1 ou de 0.

Info : Si le niveau de conscience de l’usager est insuffisant pour poursuivre l'évaluation, la mention « Aucun » sera affichée dans la colonne Altération du niveau de conscience.

4

Total de l'Intensive Care Delirium Screening Checklist (ICDSC)

Affiche le total obtenu pour l'évaluation du dépistage du délirium. Le total peut varier entre 0/8 et 8/8. 
Info : L’infobulle présente les résultats possibles et leur interprétation.

5

Indique qu’il s’agit d’une évaluation tardive.

Ajouter une évaluation

Pour documenter les résultats d’une évaluation à l’aide de l’outil de dépistage du délirium ICDSC :

  1. Cliquer sur le libellé Ajouter une évaluation. La fenêtre de saisie Ajouter une évaluation s’affiche.

  2. Préciser la date et l’heure de l'évaluation. Par défaut, la date et l’heure courantes s’affichent.
    Remarque : Il est impossible de saisir la date et l'heure sans utiliser le calendrier ou d'effectuer une saisie pour une évaluation future1.

  3. Cocher la case Évaluation tardive, s’il y a lieu.
    Info : Les règles concernant les évaluations tardives sont propres à chaque établissement.

  4. Saisir ensuite la cote pour l'évaluation du niveau de conscience à partir de la liste déroulante1.



    Info : Si le niveau de conscience de l’usager est jugé insuffisant pour poursuivre l'évaluation (cas A et B), la saisie de symptômes n’est pas permise et les symptômes restent grisés.

  5. Le cas échéant, poursuivre l'évaluation en cochant, parmi les symptômes de délirium1 présentés, ceux qui se manifestent de manière significative chez l’usager. Chaque symptôme coché représente un score de 1. Une infobulle est associée à chaque symptôme afin de fournir des détails supplémentaires.


Description des infobulles liées aux différents symptômes1

Intitulé

Description

Intitulé

Description

Inattention

  • Difficulté à suivre une conversation et des instructions.

  • Facilement distrait par des stimuli externes.

Désorientation

  • Toute erreur évidente sur le temps, l'endroit ou la personne.

Hallucinations ou illusions

  • Hallucination : Manifestation clinique sans équivoque d'une hallucination ou d'un comportement probablement dû à une hallucination (ex. tenter d'attraper un objet qui n'existe pas).

  • Illusion : Perception erronée de la réalité.

Agitation psychomotrice ou ralentissement

  • Hyperactivité nécessitant l'utilisation de sédatifs additionnels ou de moyens de contention afin de contrôler tout danger éventuel (ex. tirer sur les lignes intraveineuses, frapper le personnel).

  • Hypoactivité ou ralentissement psychomoteur cliniquement notable.

Discours ou humeur inappropriés

  • Paroles inappropriées, désorganisées ou incohérentes.

  • Humeur inappropriée aux événements ou aux situations.

Perturbation du cycle éveil - sommeil

  • Dormir moins de quatre heures ou se réveiller fréquemment la nuit.

  • Dormir durant la majeure partie de la journée.

Fluctuation des symptômes

  • Toute fluctuation de la manifestation d'un élément ou d'un symptôme donné durant une période de 24 heures (ex. d'un quart à un autre).

5. Cliquer sur Enregistrer pour valider cette nouvelle évaluation ou sur Annuler pour annuler les informations saisies.
Remarque : Une fenêtre d’avertissement s’affiche lorsque l’utilisateur clique sur Annuler. Il est alors possible d’enregistrer les modifications saisies, de ne pas les enregistrer et de retourner à la page d’accueil de Délirium ou d’annuler ce choix pour revenir à la fenêtre Nouvelle évaluation et aux informations saisies.


Modifier une évaluation

  1. Cliquer sur l’icône du crayon qui figure sur la ligne de l'évaluation à modifier. La fenêtre Modification de l'évaluation s’affiche.

     

  2. Apporter la correction désirée puis cliquer sur Enregistrer.

  Avertissement : Seul l’utilisateur qui a créé l’évaluation est autorisé à la modifier.

Supprimer une évaluation

  1. Cliquer sur l’icône de la corbeille qui figure sur la ligne de l'évaluation à supprimer. Une fenêtre d’avertissement s’affiche.

  2. Sélectionner la raison de la suppression parmi celles proposées dans la liste déroulante ou saisir manuellement la raison après avoir sélectionné Autre.

     

  3. Cliquer sur Supprimer pour valider la suppression de l'évaluation.


    Avertissement : Seul l’utilisateur qui a créé l’évaluation est autorisé à la supprimer.

 

Source

  • 1 Linda D. Urden, Kathleen M. Stacy, Mary E. Lough. Soins critiques. Chenelière éducation, 1488 p.

Bibliographie

  • Bergeron, N., Dubois, M.J., Dumont. M., Dial, S., & Skrobik, Y. (2001). Intensive Care Delirium Screening Checklist : evaluation of a new sreening tool. Intensive Care Medicine, 27(5), 859-864. doi : 10.1007/s001340100909


Retour au haut de la page